Logo

AC 2008

Par odieone | samedi 19 avril 2008 | Anciennes conventions

Congis-sur-Thérouanne – 19 et 20 avril 2008

À travers la convention AC 2008, on s’aperçoit que la communauté Atari est toujours très active et que nombreux sont les curieux et les nostalgiques à y participer. L’AC se fait un nom et donne lieu à de jolies rencontres entre internautes : souvent si proches sur les réseaux sociaux mais éloignés géographiquement. Cette année, 1 allemand et 2 anglais avaient d’ailleurs fait le déplacement.


Sous le regard de l’affiche de l’AC 2008, les projets présentés seront multiples : création de jeux, projets hardware, éditions de logiciels.

Stand Picross ST, un jeu développé sur Atari ST par ShadowTeam venu de Belgique
Présentation de « Grenzüberstreitung » sur Atari Falcon, Kradd (à droite tenant la manette) est venu d’Allemagne.
Photo de groupe de développeurs (Jagware)


Les plus attentifs auront croisé du regard une console CD32 de Commodore, une Super Nintendo ou encore une PC-Engine proposant de jouer à des titres également sortis sur les gammes Atari. Apportant ainsi un goût d’exotisme au sein de la convention. Chaque version apportant son lot d’originalités techniques suivant le puissance de la machine. C’était également le cas de Tempest 2000 où les versions Playstation et Jaguar étaient côte à côte. Une X-Box 360 présentait « Space Giraffe », un autre jeu du développeur Jeff Minter (Tempest 2000).

Cartes Alpine Board, un des périphériques pour le développement sur Atari Jaguar


À l’image de l’année dernière, le projet d’émulation de lecteur de disquette « SDisk Emule » était présenté par Sundance. Également présent sur l’estrade des projets sur Jaguar entourés par la « Jagware Team » : JagCF et un clone de Bomberman.

De nombreux jeux en accès libre sur Jaguar


Côté jeu vidéo, il y avait toujours un très large choix. On a pu assister à du réseau Jaguar avec Doom et Aircars. Un joli stand Lynx tenu par Rygar où on pouvait apercevoir des supports métalliques pour la console portable accompagnés de nombreux jeux en « freeplay ». Shadow272, quant à lui, avait organisé un concours autour de son nouveau jeu sur Atari ST : PicrossST, c’est Iceman qui a remporté la joli médaille confectionnée à cette occasion. Une Co-Jag avec le jeu Maximum Force était disposée afin d’y jouer à deux dans une ambiance arcade. Kradd venu d’Allemagne une seconde fois, présentait son jeu, un clone de snake jouable à plusieurs sur Atari Falcon. La gamme des consoles 8bits était représentée par LBM41 qui proposait de nombreuses nouveautés sur Atari 2600 et 7800. Mister DID, quant à lui, présentait fièrement son Atari Box : un Atari ST dans une valise. Dans les allées de la convention, on pouvait croiser un ancien développeur sur les ordinateurs 16/32 bits d’Atari : Maxbenny de Logitron.

Port-Folio, Lynx, VCSp
Le stand de Fadest, un développeur français sur Lynx
Un stand Lynx bien fourni
Une curiosité : le jeu Maximum Force. Un jeu d’arcade utilisant un hardware évolué de la Jaguar d’Atari


L’association RGC présentait également une première édition physique de jeu vidéo : Yastuna 2 sur Lynx en présence de son développeur : Fadest.


Le tournoi de cette année faisait s’affronter les participants autour des jeux Alpine Games sur Lynx et Medieval Mayhem sur Atari 2600.

Podium du tournoi de l’association RGC
Medieval Mayhem, un jeu Atari 2600 développé en 2006.


Bien que le nombre de participants ait baissé cette année, l’AC 2008 marque une mutation de la convention : proposer l’an prochain à la communauté Amstrad et Amiga/Commodore de participer. L’époque des guerres des machines est finie, quelque soit la marque, il est temps pour l’AC de tous se réunir autour d’une passion commune.

Catégories

Articles les + lus