Logo

AC 2012

Par odieone | samedi 14 avril 2012 | Anciennes conventions

Congis-sur-Thérouanne – 14 et 15 avril 2012

Les passionné(e)s de rétro-gaming et de vieux ordinateurs se sont redonné rendez-vous à Congis les 14 et 15 avril dans une salle remplie de machines des années 80 et 90. L’AC 2012 est une convention annuelle « de passionnés pour les passionnés », ces derniers doivent s’inscrire au préalable. Un week-end animé autour d’un tournoi de jeu, un concours de programmation, des jeux en accès libres (freeplay) et une bourse de vente/échange. Mais tout ceci ne serait rien sans les habitués de la convention ainsi que l’apparition de nouvelles personnes désireuses de satisfaire leur curiosité et le souhait de rencontrer des amateurs dans le domaine.

C’est ainsi qu’on a pu voir tout au long du week-end des présentations de projets tels que Bad Robots de Nicam sur Colecovision, la carte Docking Station, la cartouche reprogrammable flash pour Lynx présentée par Maestr0, le nouveau jeu de Cooper sur Atari ST/Falcon : « Catch me if you can » , le jeu Elansar d’Orion_ sur de multiple plate-formes, le jeu Ouragan sur Lynx par Vince, ou encore Saboteur 3 sur Atari ST présenté par Shadow272 et Mister DID.

Le tournoi-jeu était toujours sur Medieval Mayhem qui a été remporté par Mez.

Le concours de programmation « speed-coding » a également attiré de nombreux développeurs sur le thème de la musique :
– Brunni, sur Game Boy : Space Sound
– Godzil, sur Arduino : un shoot où il faudra détruire des lamas
– GroovyBee, sur Atari 7800 + module d’extension. Une variante de Zookeeper
– Matmook et Gregg, sur Jaguar : un dérivé du Simon
– U235, sur Jaguar : un shoot où les actions ont un effet sur la musique
– Vince, sur Lynx. Un Nyan Cat jouable
C’est le duo Matmook / Greg qui a remporté un magnifique lot Amiga 500 en boite.

Si les origines de l’AC remonte à 2002, cette édition 2012 montre l’attrait qu’il y a autour de machines qui peuvent parfois paraître obsolètes mais qui ont tout intérêt à être préservées et peuvent se montrer utiles. Le jeu vidéo, au même titre que les « classiques » du cinéma ou de la musique, trouvent ses amateurs de retro-gaming pour partager une culture encore jeune.

Catégories

Articles les + lus

Événements à venir