Logo

Jaguar Connexion 2005

Par odieone | samedi 23 avril 2005 | Anciennes conventions

Elle a eu lieu à Congis-sur-Thérouanne le 23 et 24 avril 2005.

Les participants de cette Jaguar Connexion 2005

« On reprend les même et on recommence », c’est ce qui pourrait résumer la Jaguar Connexion 2005. Mais finalement, elle va apporter son lot de nouveauté en accueillant encore plus de passionnés.

Si cette édition n’est pas exempt de défauts (tables mal agencées en autre) elle va cependant mettre en place la coordination pour les futures éditions.

En pleine partie de Warlords

À cette occasion, une partie des anciens participants ont réitéré l’expérience de venir proposer des stands variés avec beaucoup de matériels ou de collections. Salle plus grande, c’est donc aussi de nouvelles personnes qui ont été accueillies via le bouche à oreille et la communication sur les réseaux sociaux de l’époque.

La JC 2005 a pu donc proposer un large panel de machines :
On notera un imposant stand 3DO tenu par Topper avec une grosse collection en exposition ainsi qu’en accès libre avec un large choix de jeux.

La marque Atari était toujours à l’honneur avec les gammes Atari 2600 (représentées par LBM41), Jaguar, Atari ST et Falcon qui occupaient près de la moitié de la salle.

La boutique 16/32 System avait fait le déplacement depuis la Grande Bretagne. On notera la présence d’un Sonic version arcade muni d’un trackball.

SegaSonic the Hedgehog

Non loin, une tablée avec des parties multijoueurs sur les nouvelles consoles portables comme la Nintendo DS et PSP. Des jeux musicaux comme Donkey Konga sur Game Cube ou encore Para Para Paradise sur PS2 dévoilaient le côté alternatif de certains jeux vidéo, cette empreinte se répétera au fil des conventions.

La Lynx d’Atari présentait des jeux en freeplay solo ou multijoueurs. Non loin, on pouvait goûter à la Wonderswan de Bandai. Iceman proposait en parallèle un stand bien fourni autour d’une autre console portable, la Neo Geo Pocket.

Sur une partie de la journée, le Bomberman multijoueurs sur Saturn ramené par Adoru a suscité beaucoup d’éclats de rire.

Des développeurs comme Topper et la Alice Team étaient présents pour rappeler que certaines plate-formes proposaient encore du contenu. L’équipe « Alice Team » composée par Poche et Patbier présentait d’ailleurs leur projet : Alice Dreams sur Dreamcast.

Alice Dreams

Au fil des saisons, l’équipe organisatrice mettra un point d’honneur à mettre en avant le travail de programmation sur les anciennes machines.

De l’autre côté de la salle on pouvait désormais accéder à un vrai espace de Bourse-échange-vente. Quant au concours jeux, il tournait autour de Warlords sur Atari 2600, Street Fighter II sur Super Nintendo et Bust-a-Move 4 sur Dreamcast.

La JC 2005 reste donc dans les mémoires pour sa nouvelle salle plus grande, une accessibilité améliorée et une forte participation. D’autant qu’en 2006, le concept se scinde en 2 afin de s’adapter au public :

  • L’AC (convention 100% atariste, dans un premier temps)
  • La Retro-gaming Connexion (convention rétro généraliste)

Catégories

Articles les + lus