Logo

AC 2021

Par odieone | samedi 27 novembre 2021 | Actualités

D’une certaine manière cette édition de l’AC 2021 était très attendue depuis la dernière édition au printemps 2019. Et c’est avec une certaine joie que les organisateurs ont pu accueillir les participants de cette 15ème édition à l’image de l’affiche.

Malgré un changement de saison et une réduction du nombre de personnes, on a pu retrouver le style de l’association RGC. A savoir des passionnés préalablement inscrits désireux de venir partager durant un week-end une passion commune : le retro-gaming autour des micro-ordinateurs familiaux.
Parmi les nombreuses tables transformées en stands éphémères, chaque personne a ramené ses propres machines. Atari, Amiga, Amstrad ou encore MSX sont des noms qui reviennent à chaque édition. Elles apportent leurs lots de nostalgie, mais aussi d’innovation techniques en termes de matériels et de de nouveaux jeux. En effet, c’est ce que porte les membres de l’association RGC depuis de nombreuses années, mettre en avant la face cachée des machines obsolètes aux yeux du grand public.
Le public venu d’un peu toutes les contrés va du « grand enfant » au collectionneur, en passant par le programmeur du dimanche jusqu’au professionnel fraîchement mis à son compte comme Fadest avec sa maison d’édition Yastuna Games.


Parmi l’effervescence qu’offre le retro-gaming, différentes activités ont été proposées.

On vient à l’AC pour retrouver le plaisir de jouer dans une ambiance bon enfant. C’est dans ce cadre que l’association RGC proposait un tournoi jeu avec Medievl Maheym sur Atari 2600 (jeu récurrent à chaque édition). Chezmoa à fini premier sur ce jeu jouable à 4 en même temps. Le second jeu nouvellement programmé sous forme de démo jouable montrant les capacités d’un Atari STe à reproduire les sensations d’un clone de Doom : Dread. C’est Fungus qui a fait le meilleur score. Enfin, le podium général a hissé Yoshi Noir sur la première place.

Autre ingrédient caractéristique de la convention AC, un concours de programmation appelé « speed-coding ». Une ligne directrice annoncée auprès des participants permet de produire une base qui se complète par une dernière consigne le samedi matin. Les concourants ont été peu nombreux à se lancer cette année : restrictions sanitaires oblige, 2 productions ont été relevées. Yoshi Noir, le gagnant avec GASTROCHIRAC 1995. Et Brunni qui a joué Hors Concours avec le projet Banana Island.

Retrouvez les résultats du tournoi gamgin et speed-coding sur notre forum.

A l’étage, la zone bourse/échange très appréciée de tous, permet de faire de bonnes affaires en dehors des célèbres circuits habituels aux tarifs excessifs attisés par la mode du retro-gaming.

Sur les deux jours, étaient aussi programmé des présentations sur l’estrade. En voici le contenu :

Yoshi Noir > présentation de l’Occitel Mini (clone miniature de console Pong des années 70 fabriqué vers Toulouse) le samedi à 14h30

Fadest > présentation de Yastuna Games, activités homebrew sur Lynx/Game Boy, les samedi à 15h00

Ricco59 > présentation de DoTheSame / Where is it ? sur MSX, et DoTheSame sur Master System, le samedi à 15h30

Chezmoa, débat et réflexion sur la thématique “Votre Homebrew est un jeu indépendant”, le samedi à 19h00

Shaoth > présentation du jeu Catacombs (Atari STe), le dimanche à 11h30


Compte tenu de la crise sanitaire, l’association tient à remercier la Mairie de Congis pour le prêt et la mise à disposition d’un barnum à l’extérieur ce qui a permis à tout le monde de manger dans de bonne condition.

L’association RGC tient également à remercier les personnes présentes dès le vendredi pour aider à la mise en place, et ce jusqu’au dimanche soir. Cette aide précieuse a permis de prolonger l’AC 2021 pour que celle-ci se termine dans les meilleures conditions.

Catégories

Articles les + lus